samedi 19 juin 2010

La Turquie, une nation artificielle

L'hétérogénéité des Turcs :

Selon igenea, 30% des Turcs descendent des vrais Turcs (Oghuz) originaires d'Asie Centrale et de race caucaso-mongoloïde, 70% des Turcs sont les populations pré-turques vivant en Asie Mineure (Phrygiens, Lydiens, Grecs,...) avec un mélange relatif avec les Slaves, Arabes et un mélange avec une tribu Celte s'étant établie en Anatolie.(Galates)

Selon Coon, 75 % des Turcs sont indigènes et 25% allogènes en Asie Mineure :

The determination of the physical type of the Osmanli and Seljuk Turks, through directional leads and the study of the Yürüks, furnish a reasonable explanation of the racial characters of the modern Anatolian Turks. If one places the contribution of the Turkish ancestors in Anatolia at about 25 per cent, and that of the previous inhabitants at about 75 per cent, the racial situation in that peninsula assumes a position in accordance with history. The indigenous 75 per cent is composed of a Cappadocian-Alpine blend, in which the latter element must have reëmerged in a manner similar to that which can be chronologically established in central Europe.

La Turquie, une nation artificielle :

Les Turcs ont eu besoin d'une identité forte pour obtenir une cohésion nationale de peuplades différentes. Les turcs sont des bâtards, une multitude de peuples. Leur fierté exacerbée vient de cette variété de peuples difficilement conciliables au sein d'une même nation. Turcisés par la force, convertis par l'épée ils se sentent Turcs plus que jamais car ils sont fasciné par la force Ottomane. Je m'explique, Les ancêtres des Turcs sont les Oghuz mongoloïdes ou caucaso-mongoloïdes et n'ont rien à voir avec l'Europe ou l'Asie Mineure. Ils sont allogènes et sont venu conquérir ces terres. Tandis que les population pré-turques sont indigènes et donc pour la plupart légitimes ethniquement. Comment concilier ces peuplades différentes ? Avec une identité forte. D'ailleurs, ils se disent tous descendants des ces tribus mongoles, des ces cavaliers lâches avec leurs arcs à flêches.
Pour être perçus comme un peuple à part entière, ils expriment une fierté exacerbée. Un peu comme le métis Noir/Blanc qui exprime une fierté raciale anormalement plus excessive qu'un Noir ou un Blanc non-mélangé.

En réalité, la Turquie est une nation artificielle et criminelle tout comme l'est Israël. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si les Juifs ont été accueillis dans l'Empire Ottoman et mieux traités que les autres sous la révolution Kémaliste. Beaucoup de Juifs ont aidés l'invasion Ottomane de l'Europe et même de nos jours quand Israël a vendu les terres chypriotes aux turcs avec le soutien britannique. Les Juifs haïssent les Chrétiens plus que tous les autres, particulièrement les Catholiques et Orthodoxes. Les Turcs, ces suceurs d'Américains ? Le NWO a toujours aidé la Turquie contre les identités chrétiennes d'Europe.
Qu'on ne vienne pas me dire maintenant qu'ils représentent une nouvelle force en pointe contre Israël quand on sait qu'ils sont copains comme cochons. La même merde se marie avec la même merde.


"Fort comme un Turc " ?

Grèce : 10 000 000
Turquie : 80 000 000
Le Turc est seul. Il serait facilement écrasable face à une coalition chrétienne-orthodoxe-européenne voilà pourquoi il sème la discorde dans le monde Blanc/Chrétien et injecte son fiel sur les Grecs ou les Serbes auprès des peuples occidentaux. Le Turc suce les USA, le NWO. Il pense que l'Islam a toute sa légitimité dans les Balkans.
Pourquoi les Grecs n'auraient-ils pas ce droit légitime de demander le soutien de ses frères d'Europe et d'Orthodoxie ? Parce ce que ce serait le cauchemar du Turc.

Le Turc est une race militaire qui ne s'attaque qu'aux peuples faibles ou affaiblis tout comme leurs cousins arabo-musulmans.
Une race militaire, c'est leur seul atout. Ils croient être uniques mais n'importe quel peuple au monde peut être éduqué de cette façon.

Le Turc est différent des Arabes. Il sait que militairement, les Arabes ne valent rien. Voilà pourquoi il place ses meilleurs unités aux frontières grecques au lieu de les mettre aux frontières iraniennes, irakiennes ou syriennes. Il sait que les Grecs ne sont pas des Bisounours. Quand il se prend une raclée, il se retranche dans son trou en préparant la riposte.
Le Turc croit être fort mais comment se fait-il qu'un peuple de 10 Millions d'âme arrive à les bouter à plusieurs reprises ?
Imaginez 80 millions de Grecs contre 80 millions de Turcs, je vous laisse deviner dans quel camp se trouverait la victoire en sachant que le matériel militaire grec est 50 ans plus moderne que le matériel turc. La quantité ne fait pas la qualité,
la bataille des Thermopyles est toujours d'actualité.
En supposant une Grèce fasciste et une Turquie néo-ottomane une invasion par la Turquie sur la petite Grèce, pensez- vous que leur victoire serait assurée ?

Je connais bien mon peuple, il ne s'est jamais laissé marcher dessus. Contrairement aux Arméniens et aux Juifs, il se fout bien que les Turcs doivent se repentir ou non de leurs crimes. Tout ce qu'il souhaite, c'est une revanche.
Dans cette optique, je dis aux Turcs de ne pas s'inquiéter : La race Hellène n'attaque pas les femmes, les vieux et les enfants.


Il dépense toute son énergie à manipuler l'opinion européenne. Il pourrait me rétorquer que les Grecs et les Serbes font de même en demandant le soutien aux nationalistes occidentaux. Oui, sauf que les Grecs et les Serbes sont européens et chrétiens et qu'ils ont ce droit légitime envers ses frères d'Europe.
Tout comme le juif, le turc veut briser l'unicité européenne en déversant son fiel sur les études anthropologiques ou génétiques

Qu'est-ce que la Turquie a fait pour l'Europe ? Ou plutôt, qu'est-ce que la Turquie a fait contre l'Europe ?

Quel pays européen est venu en aide aux Serbes ? Seuls des unités grecques sont venues leur donner un coup de main.


Voilà ce que sont les Turcs. Leurs ancêtres sont venus vers les verts pâturages de l'Asie Mineure convoitée pour y changer le nom des fruits cultivés par des Hellènes. Par la force, la conquête et la conversion, ils ont simplement pris une terre qui ne leur appartient pas.
Les Turcs Anatoliens sont à 100% illégitimes sur cette terre. Qu'ils ne viennent donc pas donner des leçons aux colons sionistes Israéliens quand ils ont fait la même conquête illégitime avec le même appui judéo-saxon. L'invasion de Chypre avec la bénédiction de la CIA et du MI6, leur territoires vendus par Israël et on a bien entendu les bombardiers américains sur la Serbie. Ils nous refusent de prendre en main le destin de nos peuples Orthodoxes et Européens quand ils l'autorisent ou l'appuient carrément pour les Turcs et autres Musulmans. Ils appuient en fait l'illégitimité ethno-civilisationnel sur une terre et on sait bien d'où vient cette mentalité...

1 commentaire:

  1. Vas te faire foutre l'auteur on est lâche pourquoi dit ? Nous sommes fier d'être turc et nous avons rien avoir avec vos guerres sales européennes et tout les évènements pourri qui s'y sont passés. Nous sommes une grande nation qui se sont battus au prix du sang pour avoir eu ce qu'on a aujourd'hui et jamais nos ancêtres turcs n'ont été des lâches je ne sais pas sur quoi tu te base en disant ca. Heureux les turcs !

    RépondreSupprimer